Retour à l'accueil
Raoul Maeder : l’artisan du goût

Si Raoul Maeder cultive un savoir-faire unique issu d’une longue tradition familiale, il n’en sait pas moins la bousculer pour inventer pains, pâtisseries et tartines d’aujourd’hui et de demain.

Signes particuliers :
recherche permanente de rigueur, respect des traditions et des ingrédients, savoir-faire au service de la notion de plaisir et de faire plaisir.

De père en fils :
A 16 ans, Raoul Maeder fait ses premières armes dans son alsace natale, puis vient à Paris au Relais Château « l’Hôtel de Vigny » et chez Gaston Lenôtre. Avec son CAP de pâtisserie en poche en 1990, il travaille à la Maison du Chocolat, participe à des concours et acquiert son Brevet de maîtrise en Pâtisserie. En 1994, il rejoint Bernard, son père, et la maison familiale qui s’est transmise en Alsace de père en fils depuis plusieurs générations. Il en fait le tremplin de son ascension. Au fur et à mesure qu’il gagne en responsabilité dans l’entreprise familiale, la réputation de Maeder grandit.

De l’Alsace à l’Elysée : l’un des meilleurs boulangers de France
En 2000, Raoul Maeder a atteint la plénitude de son art et depuis, il accumule la reconnaissance de ses pairs. Son titre de lauréat de la meilleure baguette de Paris en 2002 lui ouvre, pour ses 30 ans, les portes du Palais de l’Elysée dont il devient le fournisseur officiel. En 2004, sa galette est également sacrée meilleure de Paris tandis qu’il continue de collectionner les Trophées : meilleure baguette (2007) et nominé pour le meilleur croissant (2008).

A clientèle exigeante et gourmet, gamme diversifiée
Chez Raoul Maeder, la meilleure baguette, la « Retrodor », côtoie de multiples autres pains. Les uns issus de la tradition alsacienne ancestrale, les autres spécialement conçus pour accompagner tel ou tel plat et enfin les pains pétris au rythme des saisons, sans oublier le pain complet pour les seniors, celui aux céréales pour les sportifs, etc.
Céréales (blé, seigle, orge, froment, avoine, riz, maïs) et graines (tournesol, soja, millet, pin) se déclinent en multiples combinaisons pour mieux mettre en valeur poissons, terrines, foies gras, viandes blanches ou fromages. Les pains aux graines de sésame ou de lin voisinent avec les fougasses aux olives et pains aux noisettes, raisins, figues, pavot, abricot, caramel/noisette, poivron/curry, à l’orange et l’anis pour le thé et même les pains à la truffe.
Le pain à la châtaigne proposé en hiver laisse la place en été à celui à l’anis. Au total, 20 à 25 pains différents sont présentés à toute heure de la journée. De même, la pâtisserie se réinvente sans cesse en un festival de diversité.

Ingrédients choisis et passion pour un cocktail de traditions et de créations audacieuses
La farine est française, en provenance directe de la Beauce. Le chocolat vient de la Maison Valhrona, l’huile d’olive de la Maison de l’Olive (propriétaire producteur). Le jambon est fabriqué par un artisan charcutier. Les fruits frais et de saison sont livrés tous les matins.
Les spécialités alsaciennes occupent une belle place dans la production de Raoul Maeder avec des spécialités typiques. Sa créativité n’en est pas moins sans cesse stimulée à la recherche de plaisirs culinaires inédits. De nouvelles recettes sont régulièrement créées. Raoul Maeder est particulièrement attentif à l’esthétisme, à la qualité de la mise en bouche et à l’explosion des saveurs. Stimuler tous les sens pour un plus grand plaisir !

| Salle de presse | Mentions légales | Plan du site © Copyright 2010 « Tous droits réservés. Marques déposées. © 2010 Unilever »